The-magicians-affiche

Résumé : Quentin Coldwater est un jeune paumé de la société, perdu dans ses rêves. Il a du mal à s'intégrer dans le monde et continue de lire des romans fantastiques comme si c'était plus que de simples histoires. Un soir, il arrive par « accident » sur un campus universitaire.... pour sorciers. Accident ? Non.

****

Avis : « The Magicians » est une série tirée de romans (pour pas changer). Je l'attendais avec impatience.
Dès qu'on parle de sorciers et « d'école pour sorciers », on pense de suite à la saga Harry Potter, qui a eu autant de succès en livres qu'en films (et en comédie musicale), et qui a fait rêver petits et grands. Ainsi, il est tentant de regarder The Magicians en se référant à Harry Potter. Ne vous y trompez pas, "The Magicians" n'est pas une série pour enfants. Certains sujets comme le vi0l, la pédophilie et la torture sont de mise, bien qu'ils ne seront jamais totalement exploités.

Les premiers épisodes m'ont plu. J'étais très contente de ce que je voyais et je voulais connaître la suite au plus vite. Mais...ma joie a commencé à s'envoler.
Le problème est que les épisodes sont décousus. Il a fallu attendre plus de la moitié de la série pour comprendre où les scénaristes voulaient en venir, ce qui est beaucoup trop long.
Normalement on a un début d'histoire et une quête qui sont expliqués vers les premiers épisodes, afin de diriger le spectateur et de lui donner un idée des enjeux pour les personnages, mais pas ici, non. Ici, c'est le flou (pas artistique), le brouillard, des histoires sans queue ni tête qui arrivent comme un cheveu sur la soupe. Du coup j'ai bien vite décroché, et sur les derniers épisodes j'avais juste hâte que cela se termine.

Cette série met en scène des adolescents, qui ont autour de la vingtaine puisque ce sont des étudiants à l'université et non des lycéens, et qui se comportent en gamins. Le personnage principal, Quentin, est assez effacé et en retrait (alors que c'est lui le protagoniste que l'on suit!) et en plus de ça il est mou du genou. On a envie de le secouer pour le réveiller, c'est agaçant.
Le « second » personnage principal est Alice, une sorcière exemplaire hyper coincée qui a toujours la tête baissée comme si c'était un chien qui venait de se faire engueuler par son maître. Elle aussi est un peu énervante (et inintéressante).
Heureusement on a d'autres protagonistes qui font plaisir à voir, je pense notamment à Eliot qui est un sorcier haut en couleur, amusant et honnête dans ses paroles.

Parlons un peu de l'histoire maintenant (sans spoil). Quentin découvre qu'il est un sorcier et est intégré dans une université spéciale après avoir réussit l'examen. Pendant ce temps, son amie d'enfance, Julia, est refusée à l'examen d'entrée de cette même université. Pourtant elle aussi est une sorcière, mais pas assez puissante et jugée « inapte ». De cet échec, Julia aura une histoire se déroulant en parallèle de ce qui se passera du côté de Quentin, et je ne vais pas vous mentir : c'est assez mal foutu (comme je l'ai dit plus haut les événements sont décousus et on voit difficilement où ça nous mène, il faut attendre les derniers épisodes pour comprendre en partie les enjeux).
D'un côté nous avons donc Quentin est sa clique (Alice, Eliot & cie), et de l'autre on a Julia et ses problèmes (elle attire les problèmes cette fille, c'est pas possible un tel acharnement d'emmerdes).

On comprend que les sorciers sont « triés » par leurs compétences, on comprend l'existence des autres mondes, on comprend qu'un ennemi dangereux veuille faire du mal...mais c'est bien léger tout ça. Y'a de nombreux trous, des lacunes, on nous montre des choses sans nous les expliquer vraiment. C'est vague.
J'ai vu la saison 1 en entier et pourtant j'ai l'impression d'avoir raté des trucs. C'est dommage que ce soit aussi bordélique car cette série possède un réel potentiel. Rien que pour ça je verrai les premiers épisodes de la saison 2 en espérant ne pas avoir les mêmes erreurs.

Côté effets spéciaux c'est plutôt joli. Ça passe bien. J'aime les chorégraphies des mouvements de mains pour jeter des sorts, je trouve ça original.

En bref : J'ai été déçue. Conquise par les premiers épisodes, puis vite lassée en voyant que l'histoire n'avançait pas. Avec un sujet aussi large, y'a moyen de nous faire rêver.

the-Magicians_hero_tour_01

the-magicians-julia_20-1400x788

the-magicians-season-1-spoilers_0